Vous êtes ici :   Communes > Luyeres > Bienvenue > Le presbytère périscolaire
  |  Connexion

Les travaux de l’ancien bâtiment racheté par la commune sont achevés et l’inauguration en a été faite samedi en présence des élus.

 

 

 

Gérard Schild, maire, a procédé à l’inauguration du pôle périscolaire samedi en présence de M. Jacquinet, président de la communauté de communes, Dominique Voix, conseiller général, Pascal Silbermann, secrétaire générale de la préfecture de l’Aube, Philippe Adnot, président du conseil général de l’Aube, Yves Fournier, vice-président du conseil général.

C’est par une délibération de 2007 que le conseil municipal a pris un droit de préemption sur l’ancien presbytère, longère du XVIIe siècle en pans de bois. La même année, la commune achetait le bâtiment. Situé en plein centre du village et proches des écoles, il fut décidé de la restaurer pour en faire une sale de socioculturelle, la garderie étant   hébergée dans un « préfabriqué » datant de 1970.

La communauté de communes ayant pris la compétence périscolaire, cette opération de restauration fut menée conjointement avec la commune.

Une parfaite entente entre les collectivités.

Pour la partie communale, la salle sera mise à disposition pour toutes les associations du villageUn point lecture sera également accessible aux enfants et aux adultes. Les plans ont été réalisés par les architectes Téqui et Valentin et les travaux ont débuté en janvier 2012. La mise en service du bâtiment a eu lieu en mars dernier. Le maire a tenu à   remercier les acteurs et entreprises qui ont participé à cette réalisation, en particulier M. Aubry, acteur de la petite statuette en bois apposée en façade, ainsi que l’entreprise Renard qui a offert ka girouette qui rappelle qu’un berger a aussi occupé les lieux. Il a ensuite laissé la parole à M. Jacquinet qui a rappelé l’engagement des élus à proposer des structures d’accueil périscolaire aux nouveaux habitants. Il reste deux sérieux problèmes toutefois pour satisfaire d’éventuel nouveaux arrivants : la téléphonie et le débit internet quasi inexistant dans certaines communes. Il s’est enfin félicité que la restauration ait été réalisée en parfaite entente entre les deux collectivités, commune et  communauté de communes.

Une réalisation qui permet de répondre aux parents en prenant en charge leurs enfants en toute sécurisé, permettant ainsi l’aménagement du cadre de vie des habitants de la commune.

Plus de photos ICI