Vous êtes ici :   Communes > Charmont sous barbuise > Histoire
  |  Connexion
  • La côte 192 : lieu de résistance des Commando M

 

    Ces Commandos M participèrent aux combats contre l’occupant. Tout d’abord érigé par le troyen Pierre Mulsan, puis par le Commandant Yvan, ce réseau avait pour missions le renseignement et le sabotage. Au début du printemps 1944, le site de la Côte 192 est choisi pour former le principal maquis des commandos M. Ce maquis atteindra jusqu’à 400 hommes. La devise sur le fanion : « plutôt la mort que l’esclavage » relayant l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle : « la flamme de la Résistance ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra jamais ».

    Un citoyen britannique, Maurice ROE, avait activement lutté aux côtés des maquisards aubois et haut-marnais lors de l’occupation. Parachuté le 8 juillet 1944 sur le terrain de Pel-et-Der, il assura les transmissions-radio jusqu’à la Libération en dépit des risques encourus.

    Ce maquis devait payer un lourd tribut pour la reconquête de la liberté : cinquante résistants, soldats de l’ombre, trouvaient la mort dans la lutte contre l’occupant allemand au cours de sabotages, de missions diverses, au combat ou devant les pelotons d’exécution et dans les camps de concentration.

 

    La commémoration de la côte 192 a lieu tous les ans,

le dimanche suivant le 14 juillet.